Un collectif de lycéens et d'étudiants lançait mi-février dans une tribune : "chers professeurs, pourquoi ne faites-vous pas massivement grève pour le climat ?" Un appel face au décalage entre la mobilisation pour les retraites et celle pour la défense de la planète.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici