TRIBUNE – La gratuité, qui a pour but d’éviter le commerce des produits du corps, est en définitive à l’origine de la pénurie de dons et favorise le commerce illicite.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici