Quand Michelin rime avec mesquin : le groupe a demandé aux 600 salariés licenciés du site de la Roche sur Yon qui doit fermer, de rendre les pneus qu'ils avaient obtenus à prix réduit. Chaque salarié recevait trois pneus gratuits pour un acheté. Seule l'intervention des élus a fait renoncer Michelin.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici