Installé dans la Vienne, cet éleveur de chèvres est au bord du point de rupture. Malgré des heures infinies de labeur, il travaille à perte et a accumulé des centaines de milliers d’euros de dettes.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici