La semaine dernière à Davos, la jeune militante ougandaise Vanessa Nakate était coupée d'une photo avec Greta Thunberg. Elle avait dénoncé un acte de racisme, qui montre aussi à quel point l'Afrique est absente dans le traitement de l'urgence climatique. Greta Thunberg a tenté de rattraper le coup vendredi.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici