Il s'agit à Madrid de faire monter le curseur de l'ambition ou plutôt de ne pas le laisser stagner sous la ligne de flottaison. "Si le texte est accepté en l'Etat, la coalition de la faible ambition aura gagné", selon un expert en négociations climatiques.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici