Ces dernières semaines, les réseaux sociaux fleurissent d'images d'animaux sauvages s'aventurant dans des villes dont les habitants vivent confinés. D'un bout à l'autre de la planète, la faune se réapproprie des espaces urbains libérés des piétons et de la circulation.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici