Depuis 2015, la start-up créée en Basse-Saxe a installé quelque 500 colonies chez des particuliers ou au sein d’entreprises, qui sont gérées par des apiculteurs. Un moyen de favoriser la survie des pollinisatrices.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici