480 millions d’animaux auraient péri depuis le mois de septembre à cause des incendies. Et la biodiversité australienne était déjà bien mal en point.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici