Depuis le début de la ‘saison’ des incendies en Australie, 6 millions d’hectares de végétation ont brûlé et les pertes animales sont estimées à un demi-milliard : nous sommes entrés dans le Pyrocène.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici