L'obsession mondiale de la croissance conduit nos sociétés à un certain nombre de crises, d'impasses et de désillusions. L'économiste Eloi Laurent propose un autre modèle politique, social et écologique, où le PIB ne serait plus le moteur principal.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici