Les incendies qui ravagent l’Australie depuis fin août ont pris l’ampleur d’une catastrophe historique et planétaire. 100 000 km² de terres ont déjà été détruits par les flammes, 26 personnes sont mortes, plus d'un milliard d'animaux tués. En cause : le réchauffement climatique. Mais pas seulement.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici