La deuxième ville d’Espagne s’est déclarée officiellement, mercredi 15 janvier, en état d’“urgence climatique”. Avec des mesures et des chiffres concrets. Mais la maire de Barcelone veut même aller plus loin et lutte notamment contre l’utilisation de l’avion.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici