Pour les sœurs Gaëtane et Jeanne-Thérèse, il n'y a qu’une réponse à la crise environnementale : regarder vers le ciel. À cinq kilomètres d’elles, Baptiste, néo-rural, musicien et militant, prône, lui aussi, le retour à une vie plus simple, mais les pieds dans la terre. Deux salles, deux ambiances, pour un seul village.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici