Si les incendies sont monnaie courante en Australie, ceux de l’année 2019 ont pris des tournures exceptionnelles. Qualifiés de « megafeux » par leur taille et leur caractère immaitrisable par l’Homme, leur puissance interroge : sont-ils la conséquence du réchauffement climatique ?

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici