La lecture du dernier essai de Régis Debray est aussi réjouissante qu’urticante. Mais de quoi au juste parle ce texte d'une cinquantaine de pages ? D’un changement de civilisation. Le philosophe fait le constat que nous avons quitté le "siècle rouge" et que nous sommes entrés dans une nouvelle ère.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici