Des militants anarchistes et écologistes ont dévasté hier le bureau parisien de BlackRock. Par glissements successifs, la violence s'installe dans les revendications. A quand les atteintes à l'intégrité physique ?

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici