Au moins 212 militants écologistes ont été tués en 2019, d'après l'ONG britannique Global Witness. Majoritairement en Colombie, et aux Philippines. La plupart d'entre eux s'opposaient à des projets de déforestation ou d'exploitations minières.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici