Jakarta a annoncé ne plus vouloir coopérer avec l’ONG de protection de l’environnement. Les autorités indonésiennes lui font des reproches sur sa gestion d’un parc national et sur son incapacité à contrôler des feux de forêt. La décision fait planer une menace supplémentaire sur la biodiversité de l’archipel, redoute Kompas.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici