FOCUS – D’importants progrès thérapeutiques ont permis de réduire la mortalité de 1,2 % par an entre 1990 et 2018 chez les hommes. Mais elle augmente de 3,5 % chez les femmes. Le tabac est clairement en cause.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici