Le ronronnement des tracteurs, les effluves des vaches et des cochons, le tintinnabule des cloches, le coassement des grenouilles, le chant gaillard des coqs au petit matin et le braiment tonitruant des ânes, toutes ces choses et bien d’autres seront désormais protégées par la loi.

Cet article Le patrimoine sensoriel de nos campagnes est désormais protégé par la loi est apparu en premier sur La Relève et La Peste.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici