Le Baltic Dry Index, un indice du prix du fret maritime exploité pour jauger la demande de bateaux chargés de produits secs (céréales, minerais ou charbon), qui est aussi un indicateur de l’évolution du commerce international, a plongé à son plus bas niveau depuis 2016, explique Laurence Girard, journaliste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici