La fin des fêtes du Nouvel An lunaire fait peser le risque d’une nouvelle aggravation de l’épidémie en Chine. Mais le risque est aussi politique, alors que les critiques contre le pouvoir se multiplient.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici