Des tests ont été pratiqués sur une centaine de personnes après la contamination de cinq Britanniques. Les autorités locales appellent à ne « pas céder à une panique irraisonnée ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici