Une navigatrice atteinte d'une maladie génétique orpheline dite "maladie de la douleur" traverse en solitaire les océans sans moteur au gré des caprices du vent. Grâce à son bateau fragile et lent comme elle, elle peut assumer ses envies de grands espaces.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici