La corruption, l’obsession de l’image de l’Etat-parti et le contrôle de l’information ont contribué à la propagation de l’épidémie, estime la sinologue.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici