D’ici 2100, l’État estime qu’il faudra détruire ou déplacer 50 000 logements à cause du changement climatique.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici