Dans certains départements, les préfectures ont pris des arrêtés où des cours d’eau ont disparu. Pour les militants écologistes, il s’agit ici de faciliter l’épandage de pesticides.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici