L'expression est partout : "le ministère de l'impossible", pour qualifier le ministère de l'Ecologie. Titre d'un livre du premier occupant du poste en 1971, Robert Poujade. Mais incarner l'environnement au sein du gouvernement français, est-ce vraiment une tannée ?

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici