Les centrales à charbon, très polluantes, ont ainsi été moins sollicitées pour des raisons de coût mais aussi grâce à un hiver relativement doux, qui n’a pas nécessité d’y avoir recours.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici