Le gouvernement a annoncé de futurs "délocalisations" d'habitants du littoral français à cause du réchauffement climatique. La Charente-Maritime sera concernée à long terme, estime le président de la Mission Littoral de Charente-Maritime, Lionel Quillet.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici