Le nouveau patron du grand groupe pétrolier a promis la « neutralité carbone » d’ici à 2050, mais ne précisera les moyens d’y parvenir que dans quelques mois, et sans trop épouvanter ses propres actionnaires.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici