REPORTAGE – Ils ont vécu au centre de vacances sécurisé de Carry-le-Rouet pendant quatorze jours, encadrés par une trentaine de membres de la «réserve sanitaire».

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici