Un collectif de maires antipesticides et d’ONG contestait un arrêté ministériel concernant l’épandage de pesticides. Mais pour le Conseil d’Etat, il n’y a pas lieu de suspendre en urgence le texte.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici