La route, qui permettrait de contourner le centre-ville de la commune, traversée par 20 000 véhicules par jour, mettrait à mal une zone naturelle abritant de nombreuses espèces protégées.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici