Après un nouveau report, la justice a tranché ce lundi : les travaux de la déviation du Taillan-Médoc vont pouvoir se poursuivre. Mais les associations de défense de l'environnement ne s'avouent pas vaincues et attendent une décision sur le fond.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici