Arroser les légumes de son jardin avec l’eau du puits est un geste banal, sauf dans le  quartier Saint-Louis de Marseille. L’eau de la nappe phréatique est toxique Elle contient du chrome VI, subsance classée cancérogène.  La mairie de Marseille le savait mais elle a mis des années avant d’agir.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici