Deux semaines après, les deux corps des deux employés ensevelis sous les ordures n'ont toujours pas été retrouvés. Les autorités se veulent rassurantes sur les risques de pollution mais maintiennent les mesures de prévention, comme la fermeture des fenêtres pour les 50.000 habitants de la région.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici