L’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre toute mesure disproportionnée, citant une étude montrant que plus de 80 % des patients étaient atteints d’une forme bénigne de la maladie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici