Une géographe de Sao Paulo établit, grâce à des cartes, le lien entre l’utilisation de la chimie en agriculture, la déforestation en Amazonie et l’empoisonnement des populations.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici