Son prix peut atteindre 5000 euros le kilo en Asie. La pibale, l'alevin d'anguille, a tout pour attirer les braconniers. Sauf que cette espèce est protégée, pour tenter d'enrayer son déclin. En Charente-Maritime, une vingtaine de contrôles sont organisés chaque année. Le dernier à Rochefort.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici