Jacques Chirac ne le manquait jamais. Une fois président, François Mitterrand n’y a plus mis les pieds. Emmanuel Macron, qui y est resté quatorze heures en 2019, y est attendu ce 22 février. Mais cette visite lui rendra-t-elle forcément l’herbe plus verte ?

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici