Les effets bénéfiques des pratiques agrobiologiques sont trop souvent négligés dans les études d’impact environnemental sur l’agriculture, notent les scientifiques Christel Cederberg et Hayo van der Werf dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici