Les autorités ont annoncé, vendredi, le premier décès sur le sol italien depuis le début de la crise, et ont mis en place des mesures fortes destinées à contenir la contagion. La victime ne s’était pas rendue en Chine et n’a jamais été en contact avec un malade connu.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici