Alors que s’ouvre le Salon de l’agriculture, ce samedi à Paris, les caprins boivent du petit-lait. Et ce, d’autant qu’Intermarché et la coopérative Agrial ont signé un accord valorisant le prix payé à l’éleveur à 749 euros la tonne en 2020, contre 700 euros la tonne en 2019, note Laurence Girard, journaliste au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici