Alors que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) se réunit à l’Unesco les 24 et 25 février, la directrice générale de l’organisation rappelle, dans une tribune au « Monde », que la lutte contre le dérèglement climatique se fait par les sciences, la culture et l’éducation, mais aussi par le recours aux savoirs traditionnels.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici