Une étude suggère que les messages automatiques rédigés par des bots et postés sur Twitter ont un impact significatif sur la propagation et l’amplification du négationnisme climatique.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici