Le britannique BP avait renoncé à ses projets dans la Grande Baie en 2016 et l’américain Chevron avait fait de même l’année suivante.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici