Le groupe allemand est visé par près de 50 000 plaintes dans le dossier du glyphosate. Un autre produit fabriqué par sa filiale Monsanto, le dicamba, se trouve également dans le collimateur de la justice américaine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici