En proie à un bras de fer entre le maire et l’Etat, le village meurtri par la tempête en 2010 n’a toujours pas été doté de nouveaux ouvrages de protection contre l’océan, contrairement à d’autres communes de Charente-Maritime.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici